Marielle Couillerot
Accompagnatrice du changement et Coach en développement personnel à Chartres

Comment gérer les pensées et les émotions grâce au corps ?

Communication psycho vibratoire

A la naissance, nous avons tous le même capital énergétique. Ensuite selon notre comportement dans la vie, ce capital diminue plus ou moins vite et participe au vieillissement du corps physique.

Le corps physique est enveloppé d’un champ énergétique composé de corps subtils (invisibles) superposés, à l’image des  matriochkas,  ces poupées russes qui s’emboitent les unes dans les autres.

L’un de ces corps appelé corps « éthérique » ou corps vital est celui situé le plus près du corps physique, il participe à sa pleine santé. Un corps éthérique diminué énergétiquement ne peut pas vitaliser bénéfiquement le corps physique.

                                    Image extraite de ophoemon.blogspot.com

L’émotion et la pensée proviennent du corps « astral », situé au dessus du corps éthérique et du corps physique (voir dessin)

L’émotion est la charge énergétique amplifiée d’une pensée. La pensée veut nous posséder. En s’identifiant à la pensée, nous générons une émotion.   

L’émotion est une énergie ; l’ « é »  (au dehors) – « motion » (mouvement) est un mouvement vers l’extérieure (é). L’émotion nous informe de la nature de la pensée.

Le mouvement énergétique de l’émotion se ressent par le corps physique.

Lorsque nous laissons s’exprimer le mouvement énergétique de l’émotion, nous profitons de l’information véhiculée par son énergie. Il ne s’agit pas de s’accrocher à l’émotion, seulement de la laisser s’exprimer, de l’observer avec le ressenti du corps physique.

L’émotion n’a pas à être analysée par le mental, par l’intellect.

Exemple :

Vous avez une pensée récurrente, face à un évènement, une situation que vous vivez qui vous parait inconfortable. Vous avez la pensée, cette sorte de petite voix insidieuse qui vous murmure « tu n’y arriveras jamais malgré tous les efforts que tu fournis, t’es trop nul, t’es un incapable, blablabla…».

Se déclenche alors une émotion, l’émotion de la colère face à votre sentiment d’impuissance de croire que vous n’y arriverez pas, et l’émotion de la tristesse de croire que vous êtes un incapable, engendrant une dévalorisation de vous-même, une perte de confiance en vos capacités.

Quand nous bloquons l’expression d’une émotion, nous bloquons son énergie qui devra se manifester autrement. Soit l'énergie de l'émotion se bloquera dans le corps occasionnant des inconforts physiques (douleurs, raideurs, aigreurs, inflammations), soit l’énergie de l’émotion sera déversée sur autrui, par la colère, par la rancœur, par la peur, par la tristesse, ce qui rend la communication difficile dans une relation, source de conflits et de mal-être et surtout cette conduite est une perte d’énergie en soi (diminution de notre capital énergétique de naissance).

L’émotion suit la pensée.

L’émotion est une alarme qui permet de savoir si vous donnez votre accord pour une pensée qui vous porte, vous élève ou si vous donnez votre accord pour une pensée qui vous mine et vous apporte un mal-être.

Lorsque nous parlons de pensées créatrices, c’est simplement le fait qu’en s’identifiant à une pensée, nous créons une réalité à la pensée, nous lui donnons notre accord. La pensée prend alors forme à travers un évènement qui vient confirmer cette réalité.                                                                Croire la pensée c'est accepter qu'elle prenne le pouvoir sur vous.

Si vous avez de la difficulté à accueillir l’émotion, c’est parce que vous êtes coupé du ressenti de votre corps physique et vous restez principalement dans votre mental, dans votre tête. Une des principales tâches du mental est de vous défendre contre le risque de souffrir émotionnellement, et d’essayer d’éliminer l’émotion. En voulant éliminer l’émotion, votre mental vous prive d’une guidance énergétique.

Savoir accueillir l’émotion est important, car l’émotion est le signal de votre centrage (vous sentir bien avec une pensée évolutive) ou de votre décentrage (vous sentir mal avec une pensée involutive) En accueillant l’émotion, vous pouvez opérer un réajustement si besoin, c’est-à-dire vous pouvez refuser la pensée qui vous décentre, et accepter la pensée qui vous centre.

Le centrage est une confirmation que votre corps éthérique vitalise bénéfiquement votre corps physique, vous vous sentez bien.

Afin de faciliter le contact avec votre corps, il est bénéfique de mettre en mouvement le corps, en pratiquant une activité physique régulière.

Puisque tous les corps subtils sont liés au corps physique, en agissant sur la structure du corps matériel, vous agissez aussi sur les pensées (corps mental) et sur l’émotionnel (corps astral).

Lorsque vous pratiquez des mouvements avec le corps, vous portez votre attention sur vos ressentis, ressenti de la nature de votre respiration, ressenti du comportement de vos muscles, ressenti de votre souplesse ou de votre raideur, ressenti de votre équilibre ou de votre déséquilibre.

Chaque mouvement, vous permet de refaire circuler  l'énergie bloquée dans le corps.

Vous évacuez ainsi, à la fois, des toxines du corps en transpirant, en augmentant la circulation sanguine, en apportant plus d’oxygène dans vos cellules et aussi vous évacuez des pensées parasites, vous évacuez une surcharge émotionnelle, de la colère, de la tristesse ou tout autre émotion qui vous fait souffrir.

Vous retrouvez un mieux-être quand vous permettez à votre corps vital (éthérique) de revitaliser énergétiquement votre corps physique.

Vous aurez toujours des pensées, il est impossible d’arrêter le flux incessant des pensées. Cependant vous pouvez laisser aller les pensées toxiques occasionnant des émotions « souffrantes » afin de conserver la paix en vous.

Vous n’êtes pas vos pensées, les pensées ne proviennent pas de vous, elles sont seulement captées par votre cerveau.

Cette vidéo vous propose 6 clés pour développer un corps fonctionnel, pour développer aussi une bonne communication avec votre corps.

[Vidéo] Avoir un physique au TOP – 6 clés pour développer un corps fonctionnel

Garder contact avec le ressenti de votre corps physique est important pour vous permettre de rester maitre des pensées en accueillant l’émotion qui en résulte.

Ne pas laisser les pensées vous manipuler, c'est créer votre vie plutôt que de la subir.

Marielle

 

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Omyzen

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.