Marielle Couillerot
Accompagnatrice du changement et Coach en développement personnel à Chartres

L’expression de la conscience vibratoire par le corps

Communication psycho vibratoire

Le corps est notre véhicule, il permet à notre âme et à notre esprit de s’exprimer à travers lui.

Le corps est l’interface entre le plan terrestre et le plan cosmique.

Par le corps s’expriment et s'impriment nos émotions, nos croyances.

Beaucoup de personnes s’éveillant à une conscience supérieure, souvent par un processus spirituel, ont tendance à négliger le corps en faveur de l’esprit. Cependant si le monde spirituel (esprit, âme) est différent du monde matériel (le corps), les deux mondes dépendent l’un de l’autre pour nous maintenir dans un corps en vie.

Quand l’âme et l’esprit quittent le corps, le corps meurt, il se décompose.

Le corps physique a donc une fonction importante pour exprimer pleinement notre nature spirituelle.

Qu’est-ce que le corps physique ?

Tout est constitué d’énergie dans l’Univers comme dans l’être humain.

L’énergie vibre à des fréquences différentes, selon qu’elle provient d’une onde ou d’un atome. L’onde est invisible, elle constitue l’âme, l’esprit ; l’atome est visible, il compose la matière, le corps.

Le corps physique est une densification vibratoire de l’énergie (l’onde se matérialise en atomes). Le corps émet une fréquence vibratoire d’énergie.

Quand on agit sur le corps, on modifie sa fréquence vibratoire ce qui impacte aussi l’âme et à l’inverse, en communiquant avec notre âme, nous déclenchons un processus émotionnel dans le corps qui modifie la fréquence vibratoire de celui-ci.

Notre corps est sensible au champ vibratoire de l’énergie qui nous environne.

Les récentes découvertes scientifiques valident l’interconnexion de l’infiniment petit (cellules du corps) avec l’infiniment grand (la Terre, le système solaire, le cosmos). Le champ vibratoire assure la cohérence du Tout.

Le biochimiste Rupert Sheldrake https://www.youtube.com/watch?v=e9MiH1DOdAk suggère l’existence d’une « résonance morphique » dans laquelle les formes corporelles et psychiques, bien qu’exprimées par les gènes, transmis de nos parents, seraient issues aussi d’une mémoire collective hors espace/temps. Cette mémoire conserve l’antériorité de toutes les existences physiques et évolue dans le temps et l’espace.

Notre cerveau, stockage de la mémoire de l’apprentissage, ne génère pas de pensées. Il est une antenne qui capte les informations contenues dans le champ énergétique cosmique, dans lequel passé, présent et futur se mêlent sans distinction.

Notre corps physique est lié au champ énergétique cosmique

Prendre soin de son corps avec une alimentation appropriée de qualité, savoir contenir des pensées structurantes favorisant notre capacité de passer à l’action pour notre bien-être et pratiquer régulièrement une activité physique, contribuent à la santé du corps physique mais aussi à développer la communication avec le monde invisible par une sensibilité accrue de notre vibration. Il n’y a pas de scission entre le corps, l’âme et l’esprit.

Lorsque le corps, l’âme et l’esprit collaborent ensemble, l’individu est armé pour dépasser toutes les difficultés.

Rester uniquement dans l’intellect du mental, sans observer notre ressenti vibratoire provenant du corps, nous coupe d’informations stockées dans notre mémoire cellulaire, elle-même reliée au « champ morphique universel ».

La conscience vibratoire habite le corps physique tout entier.

Le corps physique est un condensé d’informations.

Garder contact avec notre corps c’est le ressentir ;  c’est en communiquant avec le corps que nous pouvons avoir accès, en résonance avec les circuits universels, à un savoir vibratoire.

Exemple:

Lorsqu’une tension, une douleur survient, c’est qu’il existe une résistance dans l’écoulement de l’énergie (énergie = information), causée par une émotion bloquée, une croyance inconsciente limitante ou par une souffrance psychologique enfouie dans l’inconscient.

Il n’est pas forcément nécessaire de connaitre intellectuellement la croyance responsable de la douleur, responsable du malaise mais il est nécessaire de pouvoir s’en libérer, pour sortir du malaise et retrouver sa pleine capacité d’agir, de créer ce qui nous convient. 

La respiration accompagne bénéfiquement la libération émotionnelle et mentale.

Le rôle du nerf vague dans la respiration

Le nerf vague est le nerf le plus long du corps humain.  Il relie notre cerveau à de nombreux organes important du corps (intestins, cœur, poumons)

Ce nerf est une partie essentielle de notre système nerveux parasympathique qui assure le repos et la digestion.

Le nerf vague influence notre respiration, notre fonction digestive, notre fréquence cardiaque, ce qui peut avoir un fort impacte sur notre santé mentale.

Le nerf vague doit rester tonique pour les bienfaits de son activité.

Le nerf vague renforce la rapidité de détente du corps après un stress ponctuel.

Le nerf vague favorise le bien-être et la résilience à long terme.

Au quotidien, nous respirons machinalement et mal c’est-à-dire superficiellement, qu’avec le haut du corps. L’oxygénation  des cellules du corps est alors insuffisante.

Nous respirons mal car nous fonctionnons en état de survie, toujours dans le stress, avec la peur du manque matériel (la crainte de ne pouvoir subvenir financièrement à nos besoins matériels), la peur du manque affectif (la crainte d’être rejeté, abandonné, pas aimé, pas reconnu), la peur de perdre (perdre un emploi, perdre un être cher, perdre de l’argent, perdre son temps). Un stress chronique s’installe. 

 

Respirer c’est la vie

Observez les bébés,  ils respirent naturellement avec le ventre.

A l’inspir, le ventre gonfle en soulevant le diaphragme, à l’expir le diaphragme redescend et le ventre s’aplatit.

Cette respiration naturelle stimule bénéfiquement la fonction du nerf vague et assure un état de sérénité psychique, de clarté mentale et de bien-être.

Les états de stress bloquent la respiration naturelle.

Le dictat de la mode, pour avoir une belle silhouette, nous conditionne aussi à rentrer le ventre en société, contrariant ainsi la respiration ventrale.

 

Les mouvements du corps

Mouvoir son corps, avec une respiration naturelle, contribue à régénérer les cellules, à renforcer le système immunitaire, à clarifier le mental, à renforcer l’optimisme, à se détendre plus facilement.

Il ne s’agit pas de faire des mouvements en force qui peuvent développer des traumas articulaires, des traumas ligamenteux et musculaires, mais de privilégier des étirements, des assouplissements, des mouvements doux, des postures statiques de renforcement musculaire, de pratiquer des mouvements à des rythmes plus ou moins rapides de façon à renforcer aussi les capacités cardiaques et respiratoires.

La marche, le yoga, le tai chi, le qi gong, sont des exemples d’activités physiques favorisant la communication avec notre vibration, notre énergie.

La connaissance de soi passe aussi par la communication avec son corps, en comprenant sa réactivité, en comprenant son interaction avec notre psychisme, avec notre psychologie.

Il vous est sûrement arrivé d’avoir un mal de ventre soudain, ressentir une oppression dans la poitrine, les poils qui se dressent sur les bras, ou ressentir une paix vous envahir, un sentiment de bien-être qui vous donne le sourire ou vous font monter les larmes aux yeux.

A chaque évènement vécu, à chaque rencontre, votre corps communique avec vous de l’intérieur.

Être observateur de cette communication interne est un moyen de capter d’autres informations qui ne sont pas visibles mais de l’ordre du ressenti vibratoire.

Être bien dans sa peau, c’est être bien dans son corps et dans sa tête.

La vibration de notre conscience nous accompagne à chaque instant et c’est par le corps qu’elle peut s’exprimer. C’est grâce au corps que nous pouvons aussi élever la fréquence vibratoire de notre conscience, pour passer d’un état de conscience ordinaire à un état de conscience vibratoire. Dans le milieu spirituel, cet état d’élévation vibratoire de la conscience est nommé « l’éveil de la conscience »

Plus nous pouvons développer la communication par le ressenti énergétique, par le ressenti vibratoire, plus nous avons accès à la conscience éveillée. Communiquer avec notre conscience vibratoire permet de sortir des blocages de l’égo et des limites de l’intellect.

La conscience ordinaire se base sur la mémoire de nos expériences passées agissant à travers nos émotions alors que la conscience vibratoire est issue de notre ressenti vibratoire.

La conscience ordinaire est basée sur la personnalité et sur toutes les influences extérieures (éducation, milieu familial et social, expérience des évènements vécus). La conscience ordinaire est une conscience réflective, basée sur la réflexion et l’analyse.

La conscience vibratoire est connectée au champ énergétique de l’Univers pour recevoir des informations non manipulées, non influencées par l’environnement humain terrestre. Ce sont des informations qui proviennent de l’origine, de ce que nous appelons communément La Source.

La conscience vibratoire amène la certitude, on sait parce qu’on vibre à l’information reçue.

Exemple d’un évènement perçu par une conscience ordinaire :

Vous recherchez à acheter une maison.

Vous avez des critères précis de ce que vous voulez (nombre de pièces, style de la maison, le lieu où elle doit être etc.) Vous vous êtes fixé un prix d’achat à ne pas dépasser, vous avez fait des calculs avec votre banquier sur l’emprunt à faire, qui vous convient selon votre situation financière et professionnelle. En fait vous avez posé un cadre dans lequel tout doit être conforme à ce que votre égo, votre personnalité désire en correspondance avec les lois du marché immobilier et de votre capacité financière, avec la peur quand même de vous lancer dans ce projet car vous allez investir toutes vos économies et vous ne voulez pas faire d’erreur.

Vous visitez une, deux, trois, cinq, huit maisons et à chaque fois vous êtes déçu, la maison ne rentre pas dans votre cadre et vous commencez à craindre de ne pas trouver ce que vous désirez et cela vous fait douter à chaque visite, vous stresse, cela vous empêche de dormir, vous faites et refaites des calculs, des raisonnements et votre recherche devient un véritable problème, un obstacle apparemment insurmontable.

 

Reprenons le même évènement vécu avec une conscience vibratoire :

Vous avez une idée de ce qui vous plait, vous savez combien pour pouvez investir financièrement dans l’achat d’une maison et vous partez à la recherche de ce bien, avec curiosité, avec le plaisir de la découverte à chaque visite, sans vous mettre une pression particulière. A chaque fois que vous pénétrez dans une nouvelle maison, vous êtes observateur de ce que vous ressentez en votre corps. Vous ne vous mettez aucune barrière concernant la configuration de la maison,  son emplacement mais vous vous observez à travers elle. Comment je me sens depuis que je suis rentré dans cette maison ? Si vous réfléchissez trop, c’est que vous ne ressentez rien de particulier, donc la maison n’est pas pour vous. Et puis au fur et à mesure que vous continuez de visiter d’autres maisons, soudain c’est une évidence…c’est celle-ci !!! Vous ne savez pas l’expliquer rationnellement, si c’est parce qu’elle a de petites pièces ou de grandes pièces, si c’est parce qu’elle a un étage ou parce qu’elle est de plein pied…non, vous ne comprenez pas pourquoi mais vous ressentez vibrer votre corps depuis que vous êtes à l’intérieur, d’ailleurs votre corps a commencé à vibrer dès que vous vous êtes dirigé vers la porte d’entrée. Vous ressentez la certitude que c’est cette maison et pas une autre.

Avec une conscience ordinaire l’individu limite son observation à ce qu’il voit, avec une conscience vibratoire, l’individu communique avec son ressenti intérieur.

Chaque objet, comme chaque être vivant émet une vibration, puisque toute matière se compose d’énergie.Lorsque deux vibrations se rencontrent et se syntonisent, c’est-à-dire vibrent sur la même fréquence, cela amplifie la vibration initiale de chacune. C’est une sorte de stéréophonie vibratoire qui s’opère, tout est amplifié.

Le réceptacle de la vibration est le corps. Le corps est tel un transistor qui capte des informations et les transmet.

 

L’accès à notre conscience vibratoire ne peut se faire qu’à travers le corps physique.

C’est par la conscience vibratoire que nous pouvons accueillir les besoins profonds de notre être, afin de vivre les événements que notre égo a besoin de vivre, afin de pouvoir nous ajuster à des évènements plus inconfortables que d’autres, afin de nous assurer une vie matérielle équilibrée, afin de pouvoir surmonter des évènements qualifiés comme des obstacles par l’égo mais qui renforcent la volonté de nous créer au fur et à mesure du franchissement ’’des obstacles’’ une vie plus intelligente (le contraire d’une vie sous influence), une vie plus en adéquation avec notre être, une vie dans laquelle nous pouvons nous épanouir.

Marielle


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Omyzen

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.